~ QUELQUES PARCELLES DE PALÉOLITHIQUE ~

Le Solutréen : une culture de chasseurs paléolithiques du dernier maximum glaciaire, il y a 20 000 ans.


    1.1. LES CRITÈRES DE CHOIX DU LIEU D'IMPLANTATION DES HABITATS.

    Partagez
    avatar
    Danelle
    Admin

    Messages : 1476
    Date d'inscription : 22/09/2015

    1.1. LES CRITÈRES DE CHOIX DU LIEU D'IMPLANTATION DES HABITATS.

    Message par Danelle le Ven 20 Nov - 7:57

    LES CRITÈRES DE CHOIX DU LIEU D'IMPLANTATION DES HABITATS.









    Le territoire s'organise autours du site d'habitat,
    dont la localisation n'est pas choisie au hasard, mais est, au contraire, conditionnée par de multiples facteurs.










    .


    Dernière édition par Danelle le Ven 1 Jan - 18:30, édité 4 fois
    avatar
    Danelle
    Admin

    Messages : 1476
    Date d'inscription : 22/09/2015

    Re: 1.1. LES CRITÈRES DE CHOIX DU LIEU D'IMPLANTATION DES HABITATS.

    Message par Danelle le Ven 20 Nov - 8:02

    1.2.1. LA PRÉSENCE DE RESSOURCES.




    ► L'EAU.


    Une source d'eau doit se trouver à proximité immédiate du site d'habitation. Dans la plupart des cas, on en trouve à moins de 50 m du site de l’installation.





    ► LES MATIÈRES PREMIÈRES.


    Parmi les matières premières minérales les plus couramment utilisées, on trouve les silex, qui sont la base de l'outillage des paléolithiques. Lorsqu'on peut identifier l'origine des silex utilisés pour confectionner les outils recueillis sur un site, on trouve toujours une majorité de silex provenant de gites locaux en général peu éloignés de l'habitat.



    ► LA FAUNE.


    "La position du site sur le massif (sommet, mi-pente, pieds de falaise...) est d'un grand intérêt : elle détermine son accessibilité. Elle permet aussi d'émettre des hypothèses relatives aux activités de pêche, avec la présence à proximité immédiate de lacs ou de cours d'eau ; ou bien à celles de chasse en relation avec la morphologie des abords de la cavité.
    La venue des chasseurs paléolithiques sur un « terroir » donné est strictement liée, entre autres critères, à la présence de ressources alimentaires" (ROUZAUD, 1993).

    L'essentiel de l'alimentation carnée repose sur la chasse d'herbivores, aussi le site d'installation choisi doit-il être proche d'un lieu de présence ou de passage d'animaux. L'idéal est que le site présente des postes d'observation permettant par exemple de repérer les troupeaux.
    Ainsi, le site d'habitat bien souvent implanté "à proximité des rétrécissements de vallées. Parfois, les hommes ont choisi une cavité s'ouvrant dans une colline ou un piton plus ou moins isolé ; ou encore à proximité immédiate du seul accès possible au plateau, parfois sur des kilomètres, depuis la vallée où s'ouvre la grotte. Ces situations paraissent, à l'évidence, choisies en étroite relation avec les contraintes de la chasse. Il s'agit, sauf exception, de passages obligés pour les animaux, et donc favorables au guet et/ou à l'embuscade. Ces caractéristiques sont d'autant plus nettes que le modelé du terrain est fortement accentué.
    Lorsque la circulation sur le terrain est plus facile, d'autres caractéristiques - pouvant également être mises en relation avec la chasse - semblent avoir été recherchées, par exemple les pertes et les résurgences de rivières souterraines, qui constituent des points d'eau privilégiés pour les troupeaux" (ibid.).



    ► BILAN.


    Il semble que l'accessibilité des ressources naturelles (eau, matières premières et nourriture) soit le facteur essentiel de l'implantation des campements paléolithiques. Néanmoins, d'autres facteurs entrent également en compte.
    .


    Dernière édition par Danelle le Jeu 14 Avr - 22:19, édité 2 fois
    avatar
    Danelle
    Admin

    Messages : 1476
    Date d'inscription : 22/09/2015

    Re: 1.1. LES CRITÈRES DE CHOIX DU LIEU D'IMPLANTATION DES HABITATS.

    Message par Danelle le Ven 20 Nov - 8:07

    1.2.2. LES DONNÉES GÉOGRAPHIQUES, GÉOLOGIQUES, CLIMATIQUES ET TOPOLOGIQUES.





    Le choix d'un site d'habitat est fonction d'un nombre important de paramètres : les hommes du Paléolithique supérieur doivent tenir compte notamment (Monnier,  Organisation de l'espace des habitats paléolithiques en Bretagne, Revue Archéologique de Picardie, 1988) :

    ► des conditions topologiques de la région choisie : préférence pour les sites de vallées, due à la présence de prairies boisées qui attirent la faune ;

    ► de l'existence ou non d'abris naturels permettant de s'abriter de la pluie et des vents dominants ;

    ► de l'ensoleillement du site en fonction du climat de la période ;

    ► de la nature géologique de la roche et des caractéristiques particulières qui s'y rattachent (en particulier la restitution de la chaleur du soleil).






    Ainsi, la nature et la localisation de l'habitat sont conditionnées par de multiples facteurs
    dont l’interaction détermine la possibilité ou non d'une implantation humaine.






    .
    avatar
    Danelle
    Admin

    Messages : 1476
    Date d'inscription : 22/09/2015

    Re: 1.1. LES CRITÈRES DE CHOIX DU LIEU D'IMPLANTATION DES HABITATS.

    Message par Danelle le Lun 11 Avr - 12:36


    Contenu sponsorisé

    Re: 1.1. LES CRITÈRES DE CHOIX DU LIEU D'IMPLANTATION DES HABITATS.

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Sam 19 Aoû - 1:53