~ QUELQUES PARCELLES DE PALÉOLITHIQUE ~

Le Solutréen : une culture de chasseurs paléolithiques du dernier maximum glaciaire, il y a 20 000 ans.


    3.1.2. LES ŒUVRES D'ART MOBILIER.

    Partagez
    avatar
    Danelle
    Admin

    Messages : 1523
    Date d'inscription : 22/09/2015

    3.1.2. LES ŒUVRES D'ART MOBILIER.

    Message par Danelle le Lun 22 Fév - 21:52

    LES ŒUVRES D'ART MOBILIER.







    L'art mobilier concerne les objets pouvant être décorés, que ces objets soient utilitaires (sagaies, harpons...) ou non (statuettes, plaquettes...). Les limites avec l'art pariétal (qui orne les parois, les plafonds, les sols des grottes et des abris) sont souvent imprécises, car des blocs ornés plus ou moins volumineux se rapprochent davantage de l'art pariétal que des manifestation immobilières.





    .
    avatar
    Danelle
    Admin

    Messages : 1523
    Date d'inscription : 22/09/2015

    Re: 3.1.2. LES ŒUVRES D'ART MOBILIER.

    Message par Danelle le Mar 23 Fév - 7:34

    L'EXEMPLE DES STATUETTES FÉMININES GRAVETTIENNES.








    D'après BOSINSKI (G.) et LONTCHO (F.), 2007 : Images de la femme préhistorique.

    in L’Archéologie, n°87 décembre2006-janvier2007.




    Ces statuettes sont le plus souvent appelées « Vénus » : "ce terme de Vénus, donné avec un peu de dérision par J. Szombathy, a malheureusement rencontré du succès parmi les préhistoriens et le public. Il implique que ces sculptures représentaient un idéal de beauté, alors que le message qu’elles véhiculent est tout autre".





    ► Description :


    Sur les sites de la culture de Kostenki-Avdeevo en Russie ont été retrouvées de nombreuses statuettes féminines. Toutes ces statuettes représentent des femmes nues, assez souvent enceintes, avec une tête peu représentée, des jambes courtes aux pieds souvent absents.


    Ainsi, c’est le centre du corps qui est privilégié, ce qui amène Bosinski et Lontcho à conclure que ces statuettes féminines représentent "le principe de la fertilité, le miracle de la naissance, la source de la vie".



    Or, des statuettes présentant les mêmes caractéristiques existent aussi bien en Allemagne, en Autriche, en France et en Italie. Là aussi, c’est le centre du corps qui est privilégié : la tête et les jambes sont peu détaillées.

    → Par exemple, la  Vénus de Willendorf, découverte en Autriche en 1908, on estime sa création à 23000 BP. Ses rondeurs et sa perfection stylistique en ont fait un des objets les plus connus et les plus représentatifs de cette époque :



    → On peut aussi citer la Vénus de Lespugue, découverte en 1922 et a été datée entre 26000 et 24000 BP :




    → Des statuettes stylistiquement très semblables ont aussi trouvées en Italie :




    → Ou encore en république Tchèque :







    ► Datation :


    Anciennement considérées comme aurignaciennes, ces statuettes sont aujourd’hui attribuées au Gravettien ou au Magdalénien.



    Ainsi, de la rivière du Don à l’océan atlantique, des gens de cultures matérielles différentes représentèrent un modèle identique dans leurs statuettes, comme s’ils partageaient une culture et une religion qui impliquaient des représentations analogues.







    ► Interprétation :


    Les figurations féminines de l’art mobilier du Paléolithique supérieur n’avaient aucune utilité pratique pour activités de subsistance. Elles ont le plus souvent été découvertes dans le cadre d’habitat, en plein air comme en grotte, plutôt que dans des sépultures. À Gagarino en Russie, sept Vénus ont été découvertes à l’intérieur d’une cabane ovale de plus de cinq mètres de large : elles ont été interprétées comme des amulettes apotropaïques correspondant aux occupants du lieu. À Mal’ta, près du lac Baïkal, les figurines n’étaient présentes que du côté gauche de la hutte.
    Les Vénus n’étaient donc probablement pas des amulettes cachées ou secrètes, mais plutôt exposées à la vue de tous (ce qui expliquerait leur grande diffusion géographique). Certaines statuettes sont porteuses d'une perforation, permettant de les porter en pendeloque (Femme au cou perforé de Grimaldi), voire d'un anneau de suspension (Vénus de Hohle Fels) avec traces d'usure, prouvant qu'elles ont été portées.

    Exemple : Venus de Hohle Fels avec anneau de suspension :





    .
    avatar
    Danelle
    Admin

    Messages : 1523
    Date d'inscription : 22/09/2015

    Re: 3.1.2. LES ŒUVRES D'ART MOBILIER.

    Message par Danelle le Mer 13 Avr - 7:44


    Contenu sponsorisé

    Re: 3.1.2. LES ŒUVRES D'ART MOBILIER.

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Jeu 19 Oct - 5:34