~ QUELQUES PARCELLES DE PALÉOLITHIQUE ~

Le Solutréen : une culture de chasseurs paléolithiques du dernier maximum glaciaire, il y a 20 000 ans.


    Définitions.

    Partagez
    avatar
    Danelle
    Admin

    Messages : 1482
    Date d'inscription : 22/09/2015

    Définitions.

    Message par Danelle le Lun 12 Oct - 12:41

    DÉFINITIONS.




    Le Paléolithique supérieur se distingue des périodes précédentes de l'histoire de l'humanité par une nouvelle faculté de l'homme : celle de capter divers éléments de son environnement et de les reproduire, créant ainsi des images qui seront regardées, des millénaires plus tard, comme des œuvres d'art.







    ► Mais qu'est-ce que l'ART ?



    Définition (Larousse, 2009) : art, n.m. (du latin ars, artis : habileté, métier, connaissance technique)

    1. Aptitude, habileté à faire quelque chose ;

    2. Ensemble des moyens, des procédés, des règles intéressant une activité, une profession ; activité, conduite considérée comme un ensemble de règles à observer ;

    3. Création d'objets ou de mises en scène spécifiques destinées à produire chez l'homme un état de sensibilité et d'éveil plus ou moins lié au plaisir esthétique ; ensemble des oeuvres artistiques d'un pays, d'une époque ;

    4. Chacun des domaines où s'exerce la création esthétique, artistique.








     L'Art est délicat à définir. En effet, la notion de ce qui est artistique n'est ni universelle, ni applicable à toutes les époques.
    Pour Marcel Mauss ("Manuel d'ethnographie", 1971), "un objet d'art, par définition, est l'objet reconnu comme tel par un groupe".









    Au sens antique du mot, l'art est le produit d'une connaissance technique, d'un savoir-faire ; c'est un bon travail qui permet à l'objet d'être utile.
    Le sens du mot « Art » a pris une "tournure particulière au XIXe siècle : ce mot véhicule depuis une dimension esthétique et désigne un domaine séparé" du domaine de l'artisanat pur (Conkey, 2000).
    "Dans notre culture, l'art est généralement considéré comme l'expression isolée du génie humain ; [...] l'acte de création est le fruit d'un élan exceptionnel de l'imagination, qui répond à un besoin inné de se comprendre soi-même et de comprendre l'univers. L'Art se distingue aussi nettement de l'Artisanat, considéré comme le fruit d'un savoir-faire uniquement technique (R. White, L'art préhistorique dans le monde, 2003).



    "Aucune de ces considérations n'aurait été intelligibles aux membres des sociétés préhistoriques ; elles ne présentent aucun rapport non plus avec l'élaboration d'images dans la plupart des contextes culturels extérieur au notre" (R. White, L'art préhistorique dans le monde, 2003).

    Le terme d'Art ou d’Œuvres d'art, concernant le Paléolithique, est pris dans le sens de "graphisme résultant d'interventions humaines volontaires, par opposition à toutes les conséquences de phénomènes naturels. Il n'implique aucune appréciation qualitative, d'ordre esthétique notamment" (Bouvier, L'art pariétal paléolithique, 1993).




    Grotte d'Altamira, Cantabrie, Espagne.









    ► L'art paléolithique.





    « Le temps est venu où plus aucune histoire de l'art ne pourra être considérée comme complète si elle ne prend pas comme base la préhistoire de l'art. »

    G. G. MacCurdy, 1916.









    Certains auteurs ont considéré, à l'instar de J. Maringer en 1965, que l'art paléolithique apparaissait "brusquement, déchirant les ténèbres de la Préhistoire comme une radieuse aurore printanière" (in Seruda, 1989).
    Au contraire, pour d'autres, l'art n'a pas surgi brutalement il y a 30 000 ans, puisque les hommes fabriquaient déjà de nombreux objets : "les premiers témoignages que nous avons de ses créations sont ses outils. Que nous montrent-ils ? Une évidente recherche esthétique. Les pierres sont beaucoup plus taillées que leur usage ne le réclamait" (Lorblanchet, 1999).
    Parmi les premières recherches esthétiques, à partir du Paléolithique inférieur, on note l'utilisation de certains colorants comme l'ocre, ou encore de pierres remarquables telles que le jaspe ou l'obsidienne.
    Mais ce n'est qu'à la fin du Paléolithique moyen qu'apparaissent, sur des os ou des pierres, les premières incisions dépourvues de tout rôle fonctionnel.

    Bloc d'ocre avec incisions géométriques gravées,
    Blombos (Afrique du Sud), 75 à 80 000 années BP.




    Toutefois, l'art préhistorique ne prend une véritable ampleur qu'à partir du Paléolithique supérieur : il est alors très diversifié, aussi bien dans ses thématiques, ses techniques que ses supports.

      La date/heure actuelle est Mar 22 Aoû - 1:43