~ QUELQUES PARCELLES DE PALÉOLITHIQUE ~

Le Solutréen : une culture de chasseurs paléolithiques du dernier maximum glaciaire, il y a 20 000 ans.


    Les supports de l'expression artistique paléolithique.

    Partagez
    avatar
    Danelle
    Admin

    Messages : 1529
    Date d'inscription : 22/09/2015

    Les supports de l'expression artistique paléolithique.

    Message par Danelle le Lun 12 Oct - 21:19

    LES SUPPORTS DE L'EXPRESSION ARTISTIQUE PALÉOLITHIQUE.


    Définition générale du support dans l'art.

    Support : "Surface ou matière qui reçoit la trace d’un outil ou sur lequel sont déposés des matériaux comme une couche de peinture, d’encre ou de pigments, ou encore des éléments tridimensionnels. Dans le langage technique, on parle de subjectile. Un support peut être passif (neutre, il se fait oublier), actif (il modifie la trace de l’outil ou le matériau) ou encore productif (il produit lui-même la trace, par exemple lors d’un pliage)" (site Arts Plastiques).




    Dernière édition par Danelle le Mar 13 Oct - 13:14, édité 5 fois
    avatar
    Danelle
    Admin

    Messages : 1529
    Date d'inscription : 22/09/2015

    Re: Les supports de l'expression artistique paléolithique.

    Message par Danelle le Lun 12 Oct - 21:42

    Nature des Supports de l'art paléolithique.







    ► Les supports matériels utilisés par les paléolithiques pouvaient être de nature minérale : plaquettes de pierre, paroi rocheuse, dalles plus ou moins mobiles, paroi de grotte, blocs rocheux... En fait, les supports minéraux sont "de nature aussi variée que les paysages géologiques" (Vialou, 1991).




    ► Les supports végétaux, en particulier de type ligneux, devaient également être utilisés, mais ils n'ont bien sûr pas été conservés jusqu'à nos jours.


    ► Les ossements des animaux et les bois de cervidés ont aussi été employés comme support de l'art.


    "Faon aux oiseaux" du Mas d'Azil, d'après Péquart.
    Propulseur en bois de renne, Magdalénien.



    Le corps humain a certainement aussi inspiré les artistes : au-delà de la parure, le corps a pu être peint et décoré lui aussi. "L"utilisation des matériaux colorants a eu des conséquences certainement très importantes sur la vie quotidienne [...]. Il suffit de considérer leur emploi chez les derniers chasseurs-cueilleurs actuels pour se rendre compte du phénomène décoratif et artistique qu'il a permis de développer" (Chaline, 2000).
    avatar
    Danelle
    Admin

    Messages : 1529
    Date d'inscription : 22/09/2015

    Re: Les supports de l'expression artistique paléolithique.

    Message par Danelle le Lun 12 Oct - 22:28

    Classification des supports.





    Il est d'usage de regrouper les supports de l'art préhistorique en deux grandes catégories : l'art mobilier et l'art pariétal et rupestre.



    ► L'art mobilier regroupe deux classes d'objets : ceux qui sont "matériellement utilitaires" et ceux qui ne le sont pas (Mohen, Taborin, 1998).



    Les objets utilitaires.

    L'importance de la décoration des objets utilitaires peut être mis en relation avec leur durée d'utilisation : ainsi, les propulseurs, les bâtons percés, les spatules sont destinés à un usage long et leur ornementation est soignée. Au contraire, les sagaies, les harpons, ou les baguettes sont peu décorés.

    Propulseur au Cheval bondissant,
    Bruniquel, Tarn et Garonne.


    Les objets non utilitaires.

    On regroupe dans cette catégorie les "plaquettes de pierre ou d'os ornées d'un décor qui évoque l'art pariétal", "les statuettes en divers matériaux", "les contours découpés", "les éléments de parure" (ibid.).


    Cas des "Contours découpés" : un contour découpé est un objet plat à faces parallèles ou sub-parallèles, généralement de petite taille, de section très mince, dont le contour épouse la silhouette d'un animal ou d'une de ses parties (tête, patte, queue). Ce contour est obtenu par découpage partiel ou total d'une lame de matière dure animale (os hyoïde, omoplate, bois de renne). Les détails intérieurs au contour sont rendus par le procédé de la gravure ou d'un léger effet de champlevé, le plus souvent sur les deux faces de la pièce. Celle-ci présente dans la plupart des cas une ou plusieurs perforations. Les contours découpés de têtes de chevaux appartiennent à une période relativement bien circonscrite, le Magdalénien moyen.

    Cheval hennissant, contour découpé,
    La Mas d'Azile, Ariège.






    ► L'art pariétal désigne l'ensemble des œuvres d'art réalisées par l'Homme sur des parois à l'intérieur de grottes, sur des parois souterraines, et l'art rupestre désigne l'ensemble des œuvres d'art réalisées sur des rochers, le plus souvent en plein air (blocs non mobiles situés à la lumière du jour, les pieds des falaises et les entrées des grottes).

    ART PARIÉTAL,
    Panneau des lions, Grotte Chauvet,
    Vallon-Pont-d'Arc, Ardèche.


    ART RUPESTRE,
    Cheval de la vallée Côa, gravure en plein air,
    Vila Nova de Foz Côa, Portugal.

    Contenu sponsorisé

    Re: Les supports de l'expression artistique paléolithique.

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Ven 15 Déc - 9:06