~ QUELQUES PARCELLES DE PALÉOLITHIQUE ~

Le Solutréen : une culture de chasseurs paléolithiques du dernier maximum glaciaire, il y a 20 000 ans.


Forum
Pas de nouveaux messages

Pas de nouveaux messages

PRÉSENTATION.

Le Solutréen est l'une des cultures de la phase terminale du Paléolithique supérieur, une culture de chasseurs du dernier maximum glaciaire, il y a 20 000 ans.
Au Paléolithique, les hommes pratiquent une économie de Chasseurs-Cueilleurs. Les animaux ne sont pas encore domestiqués : l'homme n'a donc de rapport qu'avec des animaux sauvages.

Pas de nouveaux messages

1. INTRODUCTION

Le Solutréen, qui se distingue par une industrie lithique exceptionnelle, est l'une des cultures du Paléolithique supérieur ayant connu l'existence la plus brève, et dont l’extension géographique a été la plus restreinte, dans le contexte climatique particulier de la dernière glaciation.

Pas de nouveaux messages

2. L'ANIMAL : SOURCE ALIMENTAIRE.

Au Solutréen, l'homme sait exploiter son environnement pour en tirer sa subsistance. En particulier, la diversité des espèces animales qu'il chasse nous démontre sa connaissance des modes de vie de ses proies. La préparation ainsi que la conservation de cette nourriture sont par contre plus difficiles à mettre en évidence archéologiquement.

Pas de nouveaux messages

3. L'ANIMAL : SOURCE DE MATIÈRES PREMIÈRES.

Les matières premières animales comptent parmi les matières essentielles à la vie de l'homme solutréen. Au delà de la simple ressource alimentaire, l'animal représente pour l'homme du Solutréen un potentiel industriel certain : outillage, habillement, habitation... L'animal est ainsi indispensable à la survie de l'homme.

Pas de nouveaux messages

4. L'ANIMAL : VALEUR SYMBOLIQUE.

L'animal occupe une place prépondérante dans la vie artistique et spirituelle des hommes du Solutréen : en effet, qu'il s'agisse d'une expression artistique individuelle, comme la parure corporelle, ou d'un art à plus grande échelle, comme les représentations rupestres, gravures ou sculptures, l'animal est au cœur de l'imaginaire des hommes, aussi bien en tant que support de l'art, qu'en tant que source d'inspiration.

Pas de nouveaux messages

► CONCLUSION.

Durant le Solutréen, bien avant les premières domestications, l'homme entretient déjà des relations privilégiées avec les animaux qui l'entourent : en effet, ces chasseurs-cueilleurs sont entièrement tributaires des animaux, auxquels ils sont liés par une relation complexe, mêlant les aspects matériels et spirituels.


Forum
Pas de nouveaux messages

Pas de nouveaux messages

PRÉSENTATION.

Imaginée au cours du Solutréen, l'Aiguille à Chas est l'une des plus grandes inventions du Paléolithique : jamais modifiée ni améliorée, et toujours utilisée de nos jours.
Rarement une plus petite invention aura eu d’aussi grandes conséquences pour l'homme.

Pas de nouveaux messages

1. APPARITION ET DIFFUSION DE L'AIGUILLE À CHAS AU PALÉOLITHIQUE.

L'Aiguille à Chas apparait à la fin du Solutréen, et connait une large diffusion au cours du Magdalénien.

Pas de nouveaux messages

2. FABRICATION ET RÉPARATION DE L'AIGUILLE À CHAS.

De nombreux archéologues se sont penchés sur les techniques de fabrication et de réparation des Aiguilles à Chas paléolithiques.

Pas de nouveaux messages

3. UTILISATION DES AIGUILLES À CHAS : LA COUTURE.

Les aiguilles à chas étaient utilisées pour la couture des peaux, afin de réaliser des vêtements, des couverture, des abris.


Forum
Pas de nouveaux messages

Pas de nouveaux messages

PRÉSENTATION.

La notion de territoire apparait comme une notion très complexe.
Pour les chasseurs-cueilleurs paléolithiques, nomades par excellence, elle recoupe une idée de mobilité, elle-même dépendante de nombreux facteurs.

Pas de nouveaux messages

1. CHOIX DU LIEU D'IMPLANTATION DES HABITATS AU PALÉOLITHIQUE SUPÉRIEUR.

Le territoire s'organise autours du site d'habitat, dont la localisation n'est pas choisie au hasard, mais est, au contraire, conditionnée par de multiples facteurs.

Pas de nouveaux messages

2. TERRITOIRES DE SUBSISTANCE.

L'étude combinée, sur les sites du Paléolithique supérieur, des indices de l'exploitation et de la diffusion du matériel lithique d'une part, et des ossements animaux d'autre part, permet de dessiner un espace d'approvisionnement et de subsistance.

Pas de nouveaux messages

3. TERRITOIRES CULTURELS.

Le territoire culturel est "un espace où évoluent des groupes humains unis par un même code de représentations (de pensée et d'expression artistique), par un même comportement technique et économique, par une même organisation sociale".


PLACE PUBLIQUE

   
Forum
Pas de nouveaux messages

AVIS & COMMENTAIRES

Accès Libre : n'hésitez pas à poster vos remarques et à signaler les erreurs sûrement présentes sur ce forum : “De la discussion jaillit la lumière.”



La date/heure actuelle est Mar 26 Sep - 11:04