~ QUELQUES PARCELLES DE PALÉOLITHIQUE ~

Le Solutréen : une culture de chasseurs paléolithiques du dernier maximum glaciaire, il y a 20 000 ans.


Forum
Pas de nouveaux messages

Pas de nouveaux messages

PRÉSENTATION.

Le Solutréen est l'une des cultures de la phase terminale du Paléolithique supérieur, une culture de chasseurs du dernier maximum glaciaire, il y a 20 000 ans.
Au Paléolithique, les hommes pratiquent une économie de Chasseurs-Cueilleurs. Les animaux ne sont pas encore domestiqués : l'homme n'a donc de rapport qu'avec des animaux sauvages.

Pas de nouveaux messages

1. INTRODUCTION

Le Solutréen, qui se distingue par une industrie lithique exceptionnelle, est l'une des cultures du Paléolithique supérieur ayant connu l'existence la plus brève, et dont l’extension géographique a été la plus restreinte, dans le contexte climatique particulier de la dernière glaciation.

Pas de nouveaux messages

2. L'ANIMAL : SOURCE ALIMENTAIRE.

Au Solutréen, l'homme sait exploiter son environnement pour en tirer sa subsistance. En particulier, la diversité des espèces animales qu'il chasse nous démontre sa connaissance des modes de vie de ses proies. La préparation ainsi que la conservation de cette nourriture sont par contre plus difficiles à mettre en évidence archéologiquement.

Pas de nouveaux messages

3. L'ANIMAL : SOURCE DE MATIÈRES PREMIÈRES.

Les matières premières animales comptent parmi les matières essentielles à la vie de l'homme solutréen. Au delà de la simple ressource alimentaire, l'animal représente pour l'homme du Solutréen un potentiel industriel certain : outillage, habillement, habitation... L'animal est ainsi indispensable à la survie de l'homme.

Pas de nouveaux messages

4. L'ANIMAL : VALEUR SYMBOLIQUE.

L'animal occupe une place prépondérante dans la vie artistique et spirituelle des hommes du Solutréen : en effet, qu'il s'agisse d'une expression artistique individuelle, comme la parure corporelle, ou d'un art à plus grande échelle, comme les représentations rupestres, gravures ou sculptures, l'animal est au cœur de l'imaginaire des hommes, aussi bien en tant que support de l'art, qu'en tant que source d'inspiration.

Pas de nouveaux messages

► CONCLUSION.

Durant le Solutréen, bien avant les premières domestications, l'homme entretient déjà des relations privilégiées avec les animaux qui l'entourent : en effet, ces chasseurs-cueilleurs sont entièrement tributaires des animaux, auxquels ils sont liés par une relation complexe, mêlant les aspects matériels et spirituels.



La date/heure actuelle est Mer 18 Oct - 10:57