~ QUELQUES PARCELLES DE PALÉOLITHIQUE ~

Le Solutréen : une culture de chasseurs paléolithiques du dernier maximum glaciaire, il y a 20 000 ans.


    2.2.1. LA DÉCOUPE DU GIBIER.

    Partagez
    avatar
    Danelle
    Admin

    Messages : 1449
    Date d'inscription : 22/09/2015

    2.2.1. LA DÉCOUPE DU GIBIER.

    Message par Danelle le Lun 28 Sep - 20:44

    "La découpe de l'animal-à-manger est toujours un acte éminemment
    empreint de symbolique
    ,
    où s'exprime, à travers le filtre de chaque culture, de chaque entité sociale, de chaque groupe humain,
    son rapport à la mort."

    J.-D. Vigne
    (in Conte et Vallet, 1993).  




     
     



    ► LES MÉTHODES D’ÉTUDES DES TECHNIQUES DE DÉCOUPE.




    La chasse était certainement le moyen de subsistance principal des hommes au cours du Solutréen, comme au cours de tout le Paléolithique.
    Pour aborder les techniques de boucherie utilisées, les archéologues étudient les traces laissées d'une part sur les outils, et d'autre part sur les ossements retrouvés sur les sites.


    • Étude des traces observées sur les outils.

    Les traces microscopiques que l'on retrouve sur les tranchants des outils en silex présentent un aspect caractéristique selon la nature du matériau travaillé et selon l'usage de l'outil.

    Les tests réalisés avec du matériel expérimental ont montré que les outils préhistoriques étaient pour la plupart multifonctionnels, mis à part les grattoirs qui semblent avoir été utilisés essentiellement pour le travail des peaux (Conte et Vallet, 1993).



    • Étude des traces laissées sur les ossements.

    Les pratiques de boucherie ont laissé sur les os des traces, elles aussi caractéristiques, qui ont permis de retrouver les opérations successives nécessaires à la préparation d'un animal au Paléolithique.







    ► LES ÉTAPES DE LA PRÉPARATION D'UN ANIMAL AU PALÉOLITHIQUE.





    Les premières étapes de préparation d'un animal après l'abattage comportaient l'éviscération et le dépouillement (qui consiste à retirer la peau du gibier).
      Les comparaisons ethnologiques avec des peuples de Sibérie nous montrent que le dépouillement peut être réalisé soit en prélevant l'ensemble de la peau (avec les sabots), soit en prélevant séparément le peau du tronc et celle des membres (Binford L.R. 1983. In pursuit of the past : decoding the archaeological record. London : Thames & Hudson).



    Les traces au niveau des articulations montrent que les chasseurs procédaient ensuite à un premier démembrement de l'animal.


    • Toutes ces opérations pouvaient, pour les proies les plus volumineuses, avoir lieu sur le site d'abattage, ce qui facilitait le transport du gibier jusqu'au campement.
    Les morceaux ainsi obtenus étaient eux-mêmes désarticulés avant la cuisson (Conte et Vallet, 1993).
     


    Pour les proies de petite taille, comme les léporidés, les dépouilles sont rapportées entières sur le site d'habitat où le traitement de leur carcasse a lieu (ceci a été démontré pour le Magdalénien, mais était certainement vrai aussi au Solutréen).



    ARCHÉOLOGIE EXPÉRIMENTALE.

    F. Poplin a procédé expérimentalement au dépeçage d'une hyène à l'aide d'un couteau en pierre en suivant cette succession d'étapes, ce qui lui a pris au total trois quarts d'heure.

    Il souligne cependant qu'il a dû recourir à la force pour diviser la colonne vertébrale, et il conclut que cette technique doit donner "des résultats aléatoires sur les animaux de plus grande taille (rhinocéros, mammouth)" (Poplin, 1980).




    ► BILAN.



    Au vue des différents résultats obtenus, il est possible de rapprocher les techniques de découpe utilisées par les hommes solutréens de celles utilisées traditionnellement en vénerie. Ces techniques démontrent que les solutréens avaient une idée très précise de l'anatomie du gibier.



    On peut donc en conclure que "l'homme préhistorique connaissait parfaitement l'animal,
    dans ses comportements pour la chasse,
    dans son anatomie pour la boucherie".
    (Conte et Vallet, 1993).
    avatar
    Danelle
    Admin

    Messages : 1449
    Date d'inscription : 22/09/2015

    Re: 2.2.1. LA DÉCOUPE DU GIBIER.

    Message par Danelle le Mar 5 Avr - 12:41


      La date/heure actuelle est Sam 24 Juin - 19:26